Crusader Kings II: le jeu de stratégie pour rôlistes

Crusader Kings II est un jeu de stratégie sorti en 2012. Vous incarnez un souverain de l’Europe médiévale qui doit faire en sorte que sa dynastie survive aux épreuves et aux machinations de ses rivaux à travers 700 ans d’histoire. Le jeu permet d’incarner une foule de personnages selon vos envies, depuis le simple comte isolé à l’empereur byzantin, et de mener votre famille au sommet de la gloire ou au fond du caniveau.

Les jeux de Paradox sont souvent très difficiles à prendre en main, mais leur richesse et surtout les très utiles tutoriels en ligne (par exemple sur YouTube) m’ont motivé à persévérer et vous donnent quelques excellents conseils qui assureront votre survie. La recherche historique accomplie par les développeurs est impressionnante et les mécaniques de jeu sont bien choisies pour renforcer l’ambiance.

CK II est un jeu de stratégie original. Il n’est pas tellement important de s’assurer que votre personnage survive, c’est bien plus le destin de votre famille sur le long terme qui importe. Vous serez ainsi amené à marier vos filles, planifier la chute mortelle d’un rival, préparer votre succession en partageant votre domaine entre vos héritiers. Chaque personnage dans le jeu a un score de relation avec tous les autres personnages, qui évolue et est influencé par une foule de facteurs que vous pouvez visionner (deux personnages cruels s’apprécieront, mais n’aimeront pas un personnage bienveillant par exemple).

Le jeu vous permet de contrôler une foule de paramètres, et c’est une vrai bac à sable où vous vous fixerez vos propres buts. Le but ultime est certes la survie de votre famille, mais par exemple dans une partie où j’étais un duc irlandais, je me suis fixé le but de dominer l’Irlande puis l’Angleterre. Toutefois, j’ai chemin faisant eu à lutter contre un enfant illégitime de ma dynastie qui ourdissait une révolte, ou encore j’ai dépensé une grande énergie à assassiner un comploteur qui avait trahi une de mes machinations visant un autre noble parce qu’il était trop bourré à la taverne. Chaque partie est complètement différente et la rejouabilité de CK II est immense.

C’est ce côté bac à sable qui m’a plu en tant que rôliste: vous construisez vos propres histoires dans ce monde et décidez si vous allez incarner un noble juste et altruiste ou un enfoiré qui est prêt à tout pour devenir roi. On s’attache vite aux membres de sa famille et à leur destin, et c’est motivant de voir un plan longuement mûri se dérouler sans accrocs.

Paradox

Le jeu bénéficie d’un excellent suivi: depuis sa sortie les développeurs n’ont eu de cesse de livrer des extensions et du contenu et updates gratuits. Cela va de DLC très complets (pour incarner des souverains musulmans ou indiens, des pillards viking, jouer davantage avec la religion) à des DLC « cosmétiques » permettant de modifier votre apparence ou d’utiliser des skins spécifiques pour les unités.

En somme, si vous aimez l’Histoire et avez devant vous quelques bonnes heures pour apprendre comment y jouer, je vous recommande Crusader Kings II

Pourquoi y jouer: si vous avez envie d’un jeu historique bien documenté, si vous aimez les intrigues dans le style Game of Thrones (un mod GoT existe d’ailleurs pour le jeu) et si vous êtes un mégalomane excité à l’idée d’emmener votre comte genevois à la domination totale du Saint Empire Romain Germanique.

Pourquoi ne pas y jouer: si vous n’aimez pas les jeux complexes où vous devez jongler avec plein de paramètres, si vous aimez les systèmes de combat détaillés et si vous faites une syncope lorsque votre glorieux domaine est divisé en deux à cause d’un mariage mal planifié.

Trouvez le jeu sur Steam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.